Le projet

EuroFeminist Tour

Le contexte:

Contexte actuel : les droits des femmes ont positivement évolué en Europe depuis une centaine d’année. Aujourd’hui, seuls quelques marginaux remettent en question le droit de vote des femmes en Europe. Elles participent activement à la démocratie européenne et dans tous les états qui la composent.

Malgré ces acquis, les droits des femmes sont constamment remis en question, même dans ce havre de démocratie que l’Union Européenne est censée représenter. Le droit à l’avortement, malgré le combat des féministes, est remis en question en permanence, directement par le pouvoir en place comme en Espagne, ou par la baisse des fonds alloués à la santé et la fermeture des centres IVG comme en France. En Pologne, en Irlande ou encore à Malte, l’avortement est toujours interdit dans la plupart des cas. Les législations sur la prostitution diffèrent dans l’UE et dans les pays qui l’entourent.

En règle générale dans toute l’Europe, les femmes ont des salaires moins élevés que leurs homologues masculins à qualification égale, elles sont moins représentées dans les postes à responsabilités. Elles représentent une plus petite part des élu-e-s aussi.

Les pays limitrophes de l’Union Européenne ont aussi des situations très contrastées : les femmes Turques connaissent une remise en question constante de leurs droits par le président Turc qui considère que les hommes et les femmes ne peuvent être égaux car la seule place des femmes selon l’Islam serait la maternité. A l’opposé, l’Islande semble être un paradis de l’égalité femmes-hommes…

Les personnes revendiquant de se battre pour renverser la domination masculine sont appelé-e-s « féministes ». Mais ce terme fait débat depuis qu’il existe. Traité depuis le début avec mépris, il peine à trouver ses lettres de noblesse, malgré un timide retour à la mode dans certes sphère (la pop ou le marketing), il reste plutôt péjoratif pour une grande partie des anciennes et des nouvelles générations, qui considèrent que l’égalité hommes/femmes est suffisante ou même que les femmes ont pris le pouvoir. Pourtant la définition du féminisme est clair : « Mouvement social qui a pour objet l’émancipation de la femme, l’extension de ses droits en vue d’égaliser son statut avec celui de l’homme, en particulier dans le domaine juridique, politique, économique ».

Les objectifs:

–          Le premier objectif du projet « EuroFeminist Tour » est de mettre en lumière le combat des femmes (et des hommes) qui assument d’être féministes et de se battre pour le droit des femmes que ce soit dans la sphère politique, associative, artistique ou dans la société civile en Europe.

–          Il s’agit aussi de créer une communauté féministe européenne qui pourrait se rejoindre pour des événements ou des partenariats par la suite avec l’association. Mettre en relations des artistes, des associations, des politiques ou des personnes issues du monde économique pour faire des projets ensemble avec l’objectif de faire progresser la visibilité, les droits et le pouvoir des femmes ensemble.

–          Enfin il y a aussi un objectif artistique : Celui de réaliser des portraits des personnes rencontrées dans les différents pays pour montrer en image que les féministes ont plusieurs visages et organiser une exposition au retour du voyage et plus tard, créer un livre.

Les lieux:

Départ de la France (Strasbourg), puis 10 pays européens dans l’UE ou limitrophes : Espagne, Royaume-Uni, Islande, Danemark, Allemagne, Autriche, Pologne, Grèce, Turquie, Hongrie (liste susceptible de changements). Les lieux ont été choisis en fonction de leur zone géographique et des caractéristiques spécifiques de leurs traditions, de leur histoire, de leur situation politique ou des droits qu’ils accordent (ou non) aux femmes.

L’impact:

–          Le premier impact attendu est de faire connaître le combat des personnes qui se battent pour le droit des femmes en Europe et qui se revendiquent féministes. C’est aussi d’interroger de façon transmédia, les citoyens sur ces sujets, de casser les idées préconçues et d’inciter au débat.

–          Nous souhaitons que les médias s’emparent de ce sujet, qu’ils interpellent les politiques sur les sujets de droits des femmes en France et en Europe.

–          Autre impact : que d’autres filles s’engagent en faveur du droit des femmes, qu’elles participent à la démocratie et au pouvoir politique. Que les hommes comprennent les enjeux de ces actions et s’engagent aussi.

–          C’est aussi un projet artistique de réalisation de portraits de ces personnes pour organiser une exposition pour montrer le visage des féministes européennes.

–          Ensuite c’est l’occasion de créer une communauté de féministes européennes qui puissent à la fois se rencontrer pour des évènements sur les sujets de droits des femmes mais aussi être un poids pour les défendre politiquement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s